Acheter un logement ancien : infos

Retourner au sommaire

Le terme "ancien" dans le cadre d'un logement n'est pas lié à une longue période de temps. Il s'agit avant tout d'un terme technique pour l'administration fiscale et le monde de l'immobilier. On parle d'ancienneté, à partir du moment où un bien immobilier n'est plus considéré comme neuf. Le propriétaire du logement ne doit simplement plus être le propriétaire initial et le logement doit exister depuis au moins 5 ans.

L'influence de l'ancienneté du logement sur les frais de notaire.

Des frais notariaux plus élevés doivent être payés pour un logement ancien, en comparaison avec un logement neuf. Cela est dû notamment au fait qu'il est nécessaire de payer des "frais de mutation" d'un peu plus de 5% du prix d'acquisition. Le revenu du notaire en tant que tel par rapport à la procédure n'est cependant pas beaucoup plus élevé que pour un bien immobilier neuf. Cela tourne environ autour de 1% pour les biens de plus de 17.000 euros, 4% pour les biens de moins de 6500 euros ou encore 1,65% entre ces deux prix d'achat. Le notaire doit en plus prendre en charge toute une série de frais à quelques centaines d'euros à chaque fois, ainsi que des frais de publication pour seulement 0,10% du prix du bien.

L'achat d'un immeuble ancien peut impliquer des frais supplémentaires.

Il vaut mieux organiser les choses complètement avant de s'engager pour l'achat d'un appartement ou d'une maison qualifiés d'"anciens". En plus des charges notariales, il est important de se renseigner sur l'état des diverses conduites et installations propres au bien immobilier en question.
LOUEZ VOTRE BIEN DE PARTICULIER À PARTICULIER
Cela devrait faire partie des informations liées à la vente. Ne pas obtenir d'informations sur la question risquerait de vous exposer à des frais imprévus liés par exemple à la rénovation du système électrique, à l'isolation thermique du bâtiment, à la réparation du chauffage ou des conduites d'eau. Des informations précises sur le diagnostic de performance énergétique (DPE) du logement devrait pouvoir être obtenues de manière complète et précise.

Les avantages des logements anciens

Certains diront que les logements anciens ont une âme que les logements neufs n'auront jamais, mais vous pouvez au moins voir le bien directement dans son état réel pour pouvoir vous faire une idée claire de ce qu'est le bien en réalité (au lieu d'une projection de l'état fini dans le cas de l'achat neuf). Le fait que les logements aient été occupés permet souvent d'économiser de l'argent sur le prix d'achat par rapport au même logement neuf. Néanmoins, avec l'évolution du marché immobilier et la pénurie de logements, un logement qui a déjà vécu peut également prendre de la valeur avec le temps. L'État soutient aussi l'achat de logements anciens, grâce à différentes initiatives dont le prêt à taux zéro, le prêt d'épargne logement, les prêt conventionnés sans exigence de revenus, le prêt action logement pour acquérir personnellement un logement ou encore le prêt accession sociale pour les familles à revenus plus modestes.
Retourner au sommaire