Investissement locatif : que faire après votre défiscalisation ?

Retourner au sommaire

Investissement locatif : que faire à la fin d'un dispositif de défiscalisation ( Pinel, Censi-bouvard) ? Vendre? Continuer de louer ? 

Pour prendre la meilleure décision possible, il est utile d'étudier le marché de l'immobilier actuel et de cibler les opportunités. Ce n'est qu'à ce prix que vous pourrez prendre la meilleure décision.

Le bilan

fin défiscalisation
Une fois le dispositif de défiscalisation arrivé à son terme, dressez le bilan exact des bénéfices et difficultés rencontrés durant cette période. Si le logement concerné a été loué facilement, rapidement, sans période de vacances locatives, ce bien peut être sauvegardé. Dans le cas contraire, vous pouvez soit, effectuer des travaux d'aménagement, réduire les loyers, confier sa gestion à un professionnel, ou alors, le vendre mais à certaines conditions.

Ne pas vendre au même moment que les autres copropriétaires

Lors de la construction d’une résidence neuve, les logements sont souvent achetés par des propriétaires dans le but de les louer. Tous ces particuliers sont donc soumis au même dispositif de défiscalisation, et durant la même durée. Passée cette période, certains peuvent décider de revendre leur bien immobilier.
LOUEZ VOTRE BIEN DE PARTICULIER À PARTICULIER
Un phénomène qui a tendance à tirer les prix vers le bas dans la zone concernée. Attendez donc quelque temps si vous souhaitez vendre, vous ferez alors une meilleure plus-value.

Valoriser, rénover votre logement

apres défiscalisation Un programme de défiscalisation dure normalement plusieurs années. À son issue, votre logement peut donc être considéré comme "ancien" alors que vous l'aviez acheté "neuf". Durant cette période, toutes les normes ont évolué, sans parler des possibles appareils et équipements obsolètes ou endommagés. Il peut donc s'avérer utile d'effectuer quelques travaux (confort thermique et sonique, cuisine aménagée). Votre logement deviendra ainsi plus attractif et vous pourrez même en augmenter le loyer.

Ne vendre que si cela est intéressant

Lorsque l'on décide de vendre un logement, il faut savoir être patient (si vous en avez la possibilité bien sûr). Vous devez étudier minutieusement les opportunités que vous offre le marché de l'immobilier. Si le logement vous apporte un revenu fixe et régulier, il n'y a aucune raison de vendre, exception faite d'une potentielle plus-value inespérée. Pour prendre un exemple, vendre un appartement occupé par un locataire permet de retrouver facilement un acquéreur. Cependant, il peut faire l'objet d'une décote importante. Vide, il sera aligné sur le prix du marché.

Bénéficier d'un autre dispositif ?

Il vous est également tout à fait possible de modifier le statut de votre bien immobilier pour prétendre à un autre régime de défiscalisation. Si vous faites d'un non-meublé, un meublé, vous pourrez par exemple vous affilier aux régimes des locations meublées professionnelles et non-professionnelles (LMP, LMNP). Un bon moyen prolonger la durée de défiscalisation sans procéder à un nouvel investissement.
Retourner au sommaire