Donner congé à son locataire : les règles à respecter

Retourner au sommaire

La location de votre lieu d'habitation n'est pas garantie par l'unique signature d'un bail qui vous lie à votre propriétaire pour une durée définie. En effet, il est important de savoir que tout locataire peut un jour ou l'autre être tenu de quitter le logement qu'il occupe pour motif légitime et sérieux si le propriétaire du lieu vend, décide d'occuper son bien immobilier ou d'y loger un tiers.

Par ailleurs, il peut également congédier un locataire de son plein droit s'il estime qu'il ne remplit pas les obligations qui figurent dans son contrat. Enfin, un propriétaire peut rompre légalement un bail de location en l'absence de défaillance de son locataire si son logement lui même requiert des travaux de reconstruction, de mise aux normes ou représente un danger pour ses occupants. donner congé

Si le propriétaire veut disposer de son bien ou le vendre

La vente ou l'habitation de son bien par lui même ou un proche sont des motifs légitimes au nom desquels un bailleur peut légalement donner congé à un locataire.
DÉPOSEZ GRATUITEMENT VOTRE ANNONCE DE LOCATION
Pour cela, Le propriétaire du logement se doit de respecter certaines obligations

Si le locataire ne respecte pas les obligations indiquées dans le bail

donner congé à son locataire Si le locataire n'a pas assuré le bien loué ni effectué l'entretien de la chaudière, si le logement a été exploité à des fins commerciales ou s'il a été sous loué ou cédé en l'absence d'accord préalable, et enfin si le locataire a plusieurs fois payé le loyer avec retard depuis la signature du bail locatif, le propriétaire est parfaitement en droit, au regard de la loi, de lui signifier son congé pour motif légitime et sérieux.

Et si le cas du locataire ne correspond à aucun de ces critères ?

Même si le bien loué n'est pas en vente et que le locataire a rempli toutes les obligations contractuelles qui le lient à son propriétaire, la Cour de Cassation invoque d'autres motifs légitimes et sérieux pouvant amener ce dernier à lui donner congé de sa location. La loi stipule ainsi que les faits suivants font effectivement partie des motifs légalement recevables de congé
Retourner au sommaire