Location immobilière : quels sont les frais annexes ?

Retourner au sommaire

Faire l’inventaire de toutes les charges annexes aux loyers

Un monde idéal serait un univers où on ne paie plus des frais autres que les loyers. Mais soyons réalistes, on vit dans une vraie vie. Chaque mois, notre facture se voit alourdir de différents frais « annexes ». En effet, en plus du montant du loyer, on y trouve également les coûts relatifs aux charges locatives, aux coûts des réparations, etc.

Quels sont les frais annexes uniquement à la charge du preneur ?

À part le loyer, le locataire doit s’acquitter également des autres charges dites locatives. Dans ces dernières figurent le dépôt de la garantie, les frais pour l’assurance habitation, les dépenses occasionnées lors des réparations, etc. Outre le fait de payer ces différents frais, on incombe aussi au locataire de prendre en main tous les entretiens de la demeure. De ce fait, si des travaux de réparations doivent être effectués, il revient au preneur de s’acquitter de toutes les dépenses.

Quels sont les frais que le propriétaire peut avancer ?

L’acquisition d’un bien immobilier est une tâche assez complexe. Qu’il s’agisse d’une location ou d’un achat, il y a certaines procédures à suivre et des frais à payer. Prenons le cas d’une location. Avant de prendre possession du logement, le locataire doit payer certaines sommes, autre que le loyer. frais annexes loyer En effet, il doit prendre en charge également les frais annexes. C’est là que des problèmes surviennent le plus souvent. Le locataire ne dispose pas la totalité de la somme qu’il doit payer au moment de la signature du contrat. Pour résoudre le problème, des compromis peuvent avoir lieu entre les deux parties. Certains frais peuvent être avancés par le propriétaire, moyennant un remboursement mensuel. Les dépenses qui pourront faire objet de paiement à l’avance sont : les frais pour l’abonnement en eau, en électricité et en gaz.
TROUVEZ GRATUITEMENT LE BIEN QUI VOUS CONVIENT
On pourrait inclure également dans cette catégorie tout ce qui relève de l’entretien habituel de la maison. À la fin de l’année, le propriétaire fait un bilan de la somme déjà versée par son locataire. Si cette dernière est supérieure à ce qui doit être payé, un remboursement, du côté du bailleur, devra se faire. Pour le cas inverse, le locataire se verra obligé de verser ce qu’on désigne par le terme « complément de provision ».

Les autres dépenses pouvant être ventilées entre les deux entités

Si la gestion du logement en location est confiée à une agence, les deux parties se verront une répartition des certains frais annexes. Le propriétaire doit s’acquitter d’une part des frais. Quant au locataire, il prendra en charge l’autre partie. Dans ces frais figurent le coût de la visite, les dépenses pour la constitution du dossier, la somme payée pour la rédaction du contrat de location, etc.
Retourner au sommaire