Plan logement et immobilier neuf : ce qui va changer en 2018

Retourner au sommaire

Le gouvernement a récemment annoncé les nouveaux axes pris au niveau du grand plan logement pour 2018, après avoir laissé planer le suspense quant à des changements d'importance. De bonnes nouvelles, a priori, puisque le logement neuf reste au centre des nouvelles orientations, surtout dans les zones dites « tendues ». Qu'en est-il du PTZ, et du dispositif Pinel ? Le point sur les déclarations gouvernementales du 20 septembre dernier et l' immobilier neuf 2018.

La libéralisation du foncier favorisée

impot foncier

La politique du gouvernement est plutôt claire : grâce à une fiscalité avantageuse, les propriétaires sont incités à libérer du foncier. La règle des 22 années requises afin d'éviter de payer une plus-value au moment de la cession change.

Voici la nouvelle donne : la vente de terrains dédiés à la construction de logements sociaux bénéficiera de 100 % d'abattement fiscal, de 85 % pour les logements intermédiaires et de 70 % en ce qui concerne les logements libres.

Ces avantages s'appliquent néanmoins seulement aux zones tendues et pour une durée de trois ans. On assiste là, à un progrès de taille, puisque ces mesures étaient réclamées depuis longtemps par de nombreux pros du secteur immobilier.

Qu'en est-il de la loi Pinel ?

La loi Pinel sera toujours effective en 2018, même si elle fera l'objet d'un recadrage. Ce dispositif, que l'on pensait être susceptible de disparaître, se verra prolongé pour une durée de quatre années, afin de préserver le secteur et rassurer ses acteurs.

plan logement 2018

Si les avantages fiscaux persistent, ils sont légèrement modifiés puisqu'ils ne seront valables que pour certaines zones en tension, qui excluront dorénavant les secteurs ruraux ainsi que les communes de taille réduite.

LOUEZ VOTRE BIEN DE PARTICULIER À PARTICULIER

Le PTZ finalement conservé

Le Prêt à Taux Zéro, dont certains annonçaient récemment la disparition, se maintiendra pour une période de quatre années supplémentaires, lui aussi. A l'image des autres mesures et avantages, il se concentrera sur les secteurs tendus, laissant de côté la zone C et accordant un court sursis à la zone B2, jusqu'à la fin de l'année. Il est à noter que les avantages resteront cependant les mêmes qu'avant en ce qui concerne l'achat d'un logement ancien à rénover.

Immobilier neuf 2018 : simplifier les normes de construction

La simplification des normes de construction est l'un des chevaux de bataille du gouvernement d’Édouard Philippe, en ligne droite avec la volonté de ses prédécesseurs. Le quinquennat verra la mise en place d'un moratoire destiné à éviter une accumulation de règles contraignantes et censé simplifier celles déjà en place. Le gouvernement souhaite également agir contre le nombre élevé de recours abusifs qui bloquent actuellement près de 35 000 chantiers de construction en France.

Retourner au sommaire