Comment fonctionne la garantie loyer impayé ?

Retourner au sommaire

La GLI (garantie loyers impayés) est un contrat d’assurance souscrit par les propriétaires bailleurs auprès d’une compagnie privée dans le but de se prémunir des loyers impayés, des dégradations éventuellement commises par leurs locataires et de l’indemnisation des frais de procédure inhérents (commandements, injonctions d’huissier, relances et correspondances diverses …).

garantie loyer impayé

Son fonctionnement

Il varie en fonction du contrat choisi, mais en résumé il prévoit le plus souvent le remboursement : - des loyers non réglés à l’échéance, - des frais de procédure et indemnités d’occupation fixés par le tribunal compétent.

Son coût

Le montant de la cotisation n’excède pas en général 3 % du montant du loyer mensuel. Ainsi pour un loyer de 1000 euros la cotisation GLI sera d'environ 30 euros. Les remboursements peuvent être limités tant pour la durée que pour le montant. Il est fréquent qu’un plafond soit fixé. Ces différentes mesures sont inscrites dans le contrat d’assurance GLI.

Prudence toutefois avant de signer un contrat d’assurance garantie loyers impayés. Pour qu’elle fonctionne, les locataires doivent être solvables et les lots proposés à la location doivent être habitables, conformes aux normes en vigueur (loi Carrez, salubrité, diagnostics plomb, gaz et électricité, assainissement). Le propriétaire doit s’assurer que son locataire ne subit pas un taux d’effort supérieur à 33 % (1) et il vaut mieux qu’il ait des revenus fixes (CDI, retraités). Offre Wizi

Justificatifs

Étant donné que toute assurance a bien sûr ses règles, la vigilance du propriétaire-bailleur est importante. Il devra produire sur demande des pièces justificatives telles que : bulletins de paie du locataire, copie du  passeport ou de la pièce d’identité, coordonnées de la personne s’étant portée garante … Si ces documents font défaut, le déclenchement des remboursements risque d’échouer. Par contre, si tout est conforme, la compagnie d’assurance peut indemniser le propriétaire dès le premier défaut de paiement.

SÉCURISEZ VOTRE LOCATION IMMOBILIÈRE
Sachez aussi qu’une procédure d’expulsion est longue, compliquée et coûteuse. Il faut compter entre 12 à 16 mois avant qu’elle soit effective, voire plus s’il y a des difficultés. Il n'est pas rare que le tribunal compétent soit saturé. C’est bien pour cette raison que les bailleurs privilégient désormais une protection pour se garantir. Bien que les statistiques annoncent que seulement entre 2 à 3 % des loyers restent impayés, c’est bien ce manque à gagner que le propriétaire craint avant toute autre éventualité. (1) On parle ici du rapport entre le montant du loyer et les revenus du locataire
Retourner au sommaire